Accompagner les personnes d'un grand âge

Accompagner les personnes d'un grand âge

L’accompagnement grand âge

L’accompagnement grand âge

Pour obtenir un résultat satisfaisant dans l’accompagnement des  personnes d’un grand âge, il est essentiel de bien comprendre la méthode la plus efficace possible pour mieux les soutenir. Sachant que chaque personne est différente et son besoin d’aide peu varié en fonction de son état de santé et de sa situation. 

Dans quelle situation les services à domiciles suffisent-ils ?

Offrir des services d’aides à domiciles est le premier recours, il est tout à fait compréhensible que les personnes âgées ne veulent pas se détacher de leur lieu de vie. C’est réalisable à condition que la personnes soit autonomes, que ses fonctions cognitives ne soit pas altérées et qu’il puisse encore faire l’essentiel des tâches quotidiennes.

Plus on incite les personnes du grand âge à faire usage de leurs organismes plus son autonomie sera conservée, il est conseillé d’accéder le plus longtemps possible à des soins à domiciles pour qu’ils puissent rester chez eux et profiter de leurs écosystèmes habituels. Il faut parfois entreprendre des travaux d’aménagement pour adapter le domicile des personnes âgées en fonction de leurs états de santé, pour éviter tout risque d’accident à cause d’une habitation non adaptée.

Le point de vue financier est un aspect à ne pas négliger. Les frais d’hébergement sont à prendre en compte lorsque vous optez pour un centre d’hébergement. Ce sera un investissement en moins au cas où rester à son domicile serait encore possible en plus du bienfait que peut apporter de rester chez soi.

Quand est-il nécessaire d’avoir recours à des centres d’accueils plus spécifiques ?

Le maintien d’une vie dans leurs domiciles devient quasiment impossible pour les personnes âgées ayant besoin d’une forte dépendance aigüe et du poids moral et financier que cela peut engendrer. Dans ce cas, il est fortement conseillé d’envisager de les intégrer dans des établissements dédiés pour l’hébergement et l’accompagnement des séniors.

Il est important de trouver un établissement à des frais convenable et à proximités  de leurs proches (descendances, familles, amis…). Il est primordial qu’il ne ressente pas le sentiment d’être abandonné ou même d’être un poids que l’on veuille se débarrasser. Il vous est vivement conseillé de leur rendre visites régulièrement, pour conserver le lien, il aura besoin de vous et de votre présence.

Un établissement spécialisé est toutefois plus coûteux que s’il restait à son domicile. Cependant certaines charges des assurés vont pouvoir être supportées par la sécurité sociale. Ainsi, la sécurité sociale peut rembourser entre 70 à 100 % selon les conditions et les termes du contrat autant en soins interne, externe voire même des hospitalisations alors que l’assurance maladie prend en charges seulement le ticket modérateur.

Pour l’accompagnement de nos proches âgées, il n’est pas toujours facile de choisir si l’on doit les maintenir dans le foyer et bénéficier des services d’aide à domicile ou les faire intégrer dans un lieu spécialisé pour des accompagnements plus spécifiques. Il faut le plus longtemps possible les laisser profiter de leurs domiciles et ne pas se précipiter dans des maisons de retraite pour conserver son autonomie, si ce n’est pas le cas il est fortement recommandé d’opter pour une maison de retraite. Sachant qu’il est possible que certains frais de soins soient pris en charge par la sécurité sociale.